PAROLES

01) Ma Zonzon

Je fais la vaisselle
Je fais la vaisselle
Je reste à la maison

Je reste à la maison
Je fais le ménage

Je suis dans ma cuisine
Je suis dans mon salon

Je suis dans mon salon
Je suis aux toilettes

Dans ma tête c’est la fête
Je suis seul dans ma maison

Tout seul dans ma maison
Je suis un papillon

Un petit papillon
Tout seul dans ma maison

Tout seul dans ma zonzon, ma zonzon
Je tourne encore une page
Je tourne mon potage

Je suis seul dans ma maison
Tout seul dans ma maison

Dans mon lit je suis en nage
Je rêve de plage

Mais je suis seul dans ma maison
Tout seul dans ma maison

Je frappe des rythmes
Des rythmes sur mes cuisses

Et je tourne tourne en rond
Tout seul dans ma maison

Je suis un papillon
Un petit papillon

Et je tourne tourne en rond
Tout seul dans ma zonzon, ma zonzon

02) 100 ans
Il y a des années qui se sont passées
J’ai toujours été la même chose que ça
J’ai toujours été tel que tu me vois

J’ai toujours été assis là

Il y a des choses qui ne changent pas

J’ai 7 ans j’ai 10 ans j’ai 20 ans j’ai 100 ans..
J’ai toujours regardé cet écran
La télévision me donne des visions
Mon ordinateur me donne du bonheur

Je touche l’écran
La réalité, il y a du temps, beaucoup beaucoup beaucoup beaucoup beaucoup beaucoup

Les battements du cœur, je regarde l’heure

Je compte sur mes doigts :

J’ai 7 ans j’ai 10 ans j’ai 20 ans j’ai 100 ans..
 

03) Plainpalais:
Moustachu avait un copain
Très énervant oui mais quand même il l'aimait bien
Des fois il parlait d'économie politique
Des gens méchants des franc-maçons impérialistes
Des couteaux dans les yeux de mon ami
Lui arracher sa peau pour lui apprendre la vie
Lui couper sa tête pour qu'il arête de parler
Des coup de marteau jusqu'à ce qu'il arrête de bouger

Ouais ouais ouais ouais ouais ouais ouais ouais

Moustachu avait un copain
Un soir d'été l'a enterré dans son jardin
Quand il était jeune il était lieutenant à l'armée
Tout le monde dans le régiment devait faire son lit au carré
Moi j'aime bien les petits écussons suisses
Je m' en ferais bien tatouer un joli sur la cuisse
Un damier russe un serpent une fleur de lys
Un damier russe Un tournevis

Plainpalais Plainpalais Plainpalais Plainpalais Plainpalais
Et le marché aux puces
Marais puant marécage et feux follets
Dans son jardin sous la terre il reposait
Plainpalais Plainpalais Plainpalais Plainpalais Plainpalais
Et le marché aux puces
Vieux con et règlement de comptes
Médaille en argent des histoires qu'on raconte

04) Les Méchants
La tentation du démon mental pouvoir nordiste
Manipulateur de mes yeux de poisson
Friture sur la ligne t’essayes de t’échapper

Mais le grand poulpe aura tôt fait de t’attraper
Marionnette je te fais voler un doigt dans tes fesses

Tu peux plus te ravoir tu ris tu pleures tu ris tu pleures tu ris tu pleures
Tu peux plus t’arrêter

La police te connait elle peut te filmer
Elle connait les endroits ou il faut te toucher

Te faire faire des choses que tu vas regretter

Poupée de cire

Poupée de son
Poupée de soie

Doigt dans ton fion
Poupée de cire

Poupée de son
Poupée de grande sophistication

Courbe l’échine sous mon doigt musclé

Pouvoir mental démon occidental

Dans les hautes sphères les méchants tirent sur les ficelles
On te fait bouger les mains la tête les bras

On te fait dire des choses en agitant les bras
Tourne à gauche à droite marionnette

Avance tortue tout droit bouge la tête
Ligoté serré sur les yeux un bandeau

On t’a mis une puce greffée sous la peau

Les méchants les méchants les méchants les méchants…
Bouge un peu la tête marionnette t’es belle tes prunelles
Tu marches tout droit comme un automate

Relève un peu la tête mais pourquoi tu crois tout ce qu’on te dit toi
Mais t’es vraiment bête

On te manipule on t’encule jte jure c’est vrai jte jure c’est vrai ouais jlai vu à la télé
On te manipule on t’encule les méchants à l’intérieur de ta maison

Ils peuvent t’observer
On te manipule par devant par derrière

Tu lis l’avenir dans les lignes de mes fesses
On te manipule par devant par derrière

T’as lu plein de choses sur internet

Camarade de lutte

Lis le 20 Minutes
Madame soleil horoscope en toc

Des objets de culte des croyances séculaires
Tout ce que t’ont appris ton père et ta mère

Tu es malheureux ?
Tu as des choses à dire ?

Tu penses qu’on nous dit pas tout dans les journaux ?
Donne moi ta croix je la porterai sur mon dos

Donne moi ta croix je la porterai sur mon dos
05) Moi Ce Que Je Crois

Quand je pense à toi j’ai quelque chose au ventre
Tu fais bouger les choses à l’intérieur de moi
Après deux semaines de silence

Mon téléphone il ne sonne pas
Tu as pris la place dans ma tête

Et la nuit je rêve de toi
Et si vraiment très fort je me concentre

Je crois, je crois que tu vas m’appeler
Il y a des ondes qui traversent

Les murs les maisons et le béton
Et quand tu penses à moi mes oreilles sifflent

Mais ça ne marche pas à chaque fois
Moi ce que je crois c’est que tu m’aimes
Mais toi-même tu ne le sais pas

Moi ce que je crois c’est que tu m’aimes
Oui mais toi tu ne le sais pas

Moi ce que je crois c’est que tu m’aimes
Mais toi-même tu ne le sais pas

Moi ce que je crois c’est que tu m’aimes
Oui mais jamais tu ne le dira
 
Oui mais peut-être, peut-être que je me trompe
Oui mais alors vraiment dans ce cas
Ce petit mouvement des hanches

Que tu faisais à côté de moi
Qu’il pleuve qu’il neige ou qu’il vente

Tu t’amuses avec tes petits copains
Un jour il faudra que je te montre

Moi aussi je fais des choses avec mes mains
J’ai tiré les baguettes de Chine

Pour savoir ce qu’il allait se passer
Et mon téléphone il a fait dring dring

Le Yi-King jamais ne ment jamais
Moi ce que je crois c’est que tu m’aimes
Mais toi-même tu ne le sais pas
Moi ce que je crois c’est que tu m’aimes

Oui mais toi tu ne le sais pas
Moi ce que je crois c’est que tu m’aimes

Mais toi-même tu ne le sais pas
Moi ce que je crois c’est que tu m’aimes

Oui mais jamais tu ne le dira


06) Biche
Quand t’es toute seule avec tes copines
Je sais très bien que tu rigole de moi
Tu t’amuse avec tes amies

Quand je ne suis pas là
Mais pourquoi tu ris, mais pourquoi tu rigoles

Fais attention là je plaisante pas
Tu me prends pour un guignol

Oui mais moi mais moi je trouve pas ça marrant
Homme au foyer
Paralytique
Responsable

Jeune papa
Prends garde aux femmes politiques
 
Eve salope mais pourquoi t’as fait ça
Mais pourquoi t’es partie avec ce serpent
Moi j’aurais très bien fait l’affaire

Oui mais lui bien sûr il est plus gros que moi
Ya plus de règles, ya plus lois, ya plus de reine, ya plus de roi

Ya plus de tabous, ya plus d’inhibitions, les hommes ils ont tous des cheveux longs
Je ne peux pas te laisser
Mettre en cause mon authorité
Il en va de ma crédibilité

Auprès de nos jeunes enfants
Mais, mais qu’est-ce qu’il y a, mais pourquoi tu pars ?

Repose tout de suite cette valise
Si c’est ça que t’appelles discuter, ben merci

Et si c’est ça que t’appelles dialoguer, ben merci
Des mots ma chérie, des mots mon amour

Mon église mon abricot
Des mots magiques comme une pluie divine

Qui me dégouline tout partout
Bitch ma bitch lorsque tu soulignes
Au crayon noir tes jolis yeux
Bitch ma bitch parfois j’imagine

Tu fais des choses avec d’autres messieurs que moi
07) Doux Jésus

Ah le doux Jésus, ah le doux Jésus,

Tout seul dans la neige
Tout seul dans la neige
Tout seul dans la neige

Ah le doux Jésus
Tout seul dans la neige
Tout seul dans la neige
Avec son collier en perle

A très haute altitude
Un village nocturne
Des lueurs jaunes et du bois qui brûle
C’est un grand chalet
Avec plein d’amis
Tout le monde se parle
Et tout le monde se connaît
  
Ah le doux Jésus, ah le doux Jésus
Tout seul dans la neige
Tout seul dans la neige
Tout seul dans la neige
Ah le doux Jésus, ah le doux Jésus
Tout nu dans la neige
Tout nu dans la neige
Tout nu dans la neige
Avec son collier en perles

Une échelle en fer
Accrochée à la pierre
Une main après l’autre je monte je monte je monte
J’ai les pieds et mains glacés
Ma concentration
Ça va bientôt finir ma respiration
Une échelle en fer
Accrochée à la pierre
Une main après l’autre je monte je monte je monte

C’est un grand chalet
Avec plein d’amis
Tout le monde se parle et tout le monde se connaît
Toi tu es partie
Tu as fait ta valise
Maintenant les enfants me méprisent

Moi j’aime bien ta copine
Avec sa peau noire
Elle au moins elle me sourit
Elle est pas mal
Moi j’aime bien ta copine
Avec sa peau noire
Elle sourit elle au moins
Elle est pas mal

Ah le doux Jésus, ah le doux Jésus
Tout seul dans la neige
Tout seul dans la neige
Ah le doux Jésus, ah le doux Jésus
Tout seul dans la neige
Tout seul dans la neige
Avec son collier en perles
Ah le doux Jésus
Tout seul dans la neige
Tu marches dans la neige
Tout seul avec ton collier en perles
Ah le doux Jésus
Une main après l’autre
Tu t’accroches à la pierre
Tu mets une main un pied devant l’autre

C’est un grand chalet
A très haute altitude
Tout le monde se parle
Dans les lueurs nocturnes
Moi j’aime bien ta copine
Avec sa peau noire
Elle me parle et je me sens bien
Enfin
Groupe électrogène
Pas beaucoup d’oxygène
Ronflement dans mon lit
Le Ventolin la nuit
Groupe électrogène
Pas beaucoup d’oxygène
Je m’étouffe dans mon lit
Le Ventolin la nuit
Ah le doux Jésus, ah le doux Jésus
Tout seul dans la neige
Tout seul dans la neige
Tout seul dans la neige
Ah le doux Jésus, ah le doux Jésus
Tout nu dans la neige
Tout nu dans la neige
Tout seul dans la neige
Tout seul dans la neige
 
--------------------------------------------------------------------------------------
01) Mauvaises Vibes :
Ménopause, parure, fourrure et toque en astrakan
Le bout des ongles peints en noir, les dents en avant
Une grosse Berline allemande avec un chauffeur noir  
Ton parfum me dérange, je soutiens le regard
Table ronde à New-York, dans un appartement
En rouge et noir, velour au 17e étage
Le Ouija bouge tout seul, comme un grand
Et moi j’ai peur, vraiment peur des revenants

Mauvaises Vibes, Mauvaises Vibes, Mauvaises Vibes, Mauvaises Vibes

Tram 12 tout plein à 7h du matin
Plein de gens tout serrés, personne qui dit rien
Et des microbes, des germes sur les bouches et les mains
Téléphone qui sonne et tous les yeux en coin
Casserole qui déborde, de la fumée noire
Et des machins dégueulasses tout au fond du placard
Et moi je sais c’que tu pense, dans ton petit cerveau
Des pensées cachées et un couteau dans le dos

Mauvaises Vibes, Mauvaises Vibes, Mauvaises Vibes, Mauvaises Vibes
Meno-meno-meno-meno-meno-meno-meno-meno

Mauvaises Vibes, Mauvaises Vibes, Mauvaises Vibes, Mauvaises Vibes
Meno-meno-meno-meno-meno-meno-meno-meno

02) Ton Univers :
Tu es gonflée ma petite
Me dire à moi des choses pareilles
Me dire à moi des choses petites
Me les dire au fond de mon oreille
Les avions passent et tu t’effaces
Sous le gazon tu te caches
Dans ton terrier loin du soleil
Tu remues un peu dans ton sommeil

Dans ton univers, ton univers, ton univers solaire
Dans ton univers, ton univers, ton univers solaire

Tu renais dans le courant du printemps
De la neige et du sang sur les dents
Quelque pas et tu te sens bien à nouveau
Les rayons du soleil sur ta peau
Ton univers une chaîne en or
Autour du cou tu la portes
Ça bat le rythme contre ta peau
Ça tangue et ça roule dans ton ghetto

Dans ton univers, ton univers, ton univers solaire
Dans ton univers, ton univers, ton univers solaire

Les bagues aux dents
C’est pas facile
Mais ça le fait sur une fille avec du style
Un pistolet dans le pantalon
Tu déambules en hauts talons
Tous ensemble autour d’une piscine
On respire le parfum des glycines
Une coupe en crystale à la main
On respire, on fait le mondain
Des dents pointues
Qui brillent la nuit
Tu te fonds dans le décor, mon amie
On fait tous partie du même film
Il ne faut pas que je l’abîme

Ton univers, ton univers, ton univers solaire
Ton univers, ton univers, ton univers solaire
Ton univers, ton univers, ton univers solaire
Ton univers solaire, ton univers solaire
Ton univers, ton univers, ton univers solaire

03) Malheur :
Cicatrice couturée, rembourrée et rempaillée
Rapiécée, raccomodée, bien serrée, agrafée
De la crème antiseptique avec les doigts on l’applique
Désinfecter, laver, nettoyer, espomader
Les aiguilles à tricoter, tu as perdu ton bébé
Tu étais un peu pressée d’aller voir le mé-mé
Des idées tout au fond d’un trou noir qui fait peur
Une croix en métal sur ton front quand tu t’asseyes en tailleur

Les papillons de couleurs qui s’envolent quand tu pleures
Les papillons de couleurs qui s’envolent quand tu pleures, oh malheur

Des fils et des aiguilles, des épingles à nourrices
Des broches et des agrafes, accrochées au phonographe
Une prothèse, des attelles, on t’as mise sous tutelle
Un colloque, des médecins, long comme un jour sans pain
Accrochée à des tuyaux, tu peux même pas bouger ton dos
T’essaye de rigoler mais finalement tu pleures
Ton intérieur cassé, elle est passée ta sœur
Ensemble v’vous êtes regardé, ensemble vous avez eu peur

Tu me bandes le cœur, avec amour ma sœur
Tu me bandes le cœur, avec amour ma sœur, oh malheur

Des tabous très anciens, la maman de ton copain
Qui peut guérir les blessures à travers les murs
Miséreux, sans abris accroupis au pied du lit
On te baise les pieds pendant la messe de minuit
Des vis et des aiguilles, des épingles à nourrice
Des broches et des agrafes accrochées au phonographe
Une prothèse, des attelles, on t’as mise sous tutelle
Un colloque, des médecins long comme un jour sans pain

Malheur, oh malheur

04) Télépathe :
Un serpent vert qui fait des nœuds
Des cheveux tout lisses et tout soyeux
Une belle formule mathématique
Un petit mec jaloux comme une tique
Un élixir miraculeux
Ça va peut-être aider pour les guérir
Un chien sans pattes un poulet sans yeux
Ça va marcher sans coup férir
Regarde, ils ont d’jà tous fait d’la prison
Ils marchent en tirant sur leur chaînes
Les habits de l’un deux et des cheveux longs
Jusqu’au bout ils purgeront leur peine

Psychopathe, télépathe, télékinésie… Lévitation
Psychopathe, télépathe, télékinésie… Lévitation
Psychopathe, télépathe, télékinésie… Lévitation
Psychopathe, télépathe, télékinésie… Lévitation

Moi je croyais que ça marchait pas tous ces trucs
C’est juste un pote qui m’en avait parlé
Alors pour être sûr j’ai essayé et maintenant je dois payer
270.- par semaine, c’est bien au dessus de mes petits moyens
Alors moi, je vais voir la sorcière, tu sais celle qui habite le coin
Il y a un urinoir dans sa chambre, elle m’a fait mettre la tête dedans
D’abord ça m’a fait tout tout bizarre, oui mais on s’habitue, on s’habitue avec le temps

Psychopathe, télépathe, télékinésie… Lévitation
Psychopathe, télépathe, télékinésie… Lévitation
Psychopathe, télépathe, télékinésie… Lévitation
Psychopathe, télépathe, télékinésie… Lévitation

05) Chantiers :
Feu rouge, tas de goudrons qui fume, des mecs en jaune, gorille dans la brume
Tout petit, caché dans mon lit, je ferme les volets mais ya toujours du bruit
Rêve, rêve encore un livre ouvert, j’raconte des histoires le feux passe au vert
À moitié debout, moitié réveillé, le grand manitou de l’humanité
Dentifrice, tasse de thé, duvet, radiateur, tache mouillée,
Double vitrage et volets fermés, Tintin Milou les bandes dessinées,
Cocotte minute, patates cuites, lessive, linge sale, pipi au lit,
Je lis des livres d’psychothérapie, étiquette sur la porte et nom de famille

Marteaux piqueurs et pelles mécaniques
Marteaux piqueurs et pelles mécaniques
Marteaux piqueurs et pelles mécaniques
Chantiers

Branleur à casquettes et survet’ en loque
Des timbres à lécher qu’on achète au kiosque
Dans mon ordinateur ya tout plein d’amis
Mon colloc’ joue du piano la nuit
De gauche à droite dans ma tête
Boule de cire, mes oreilles des boulettes
Agitation le matin au réveille
Couché, tourné, plombé mon sommeil

Marteaux piqueurs et pelles mécaniques
Marteaux piqueurs et pelles mécaniques
Marteaux piqueurs et pelles mécaniques
Chantiers
Marteaux piqueurs et pelles mécaniques
Marteaux piqueurs et pelles mécaniques
Marteaux piqueurs et pelles mécaniques
Chantiers

06) Gros Chien :
Quand tu me regarde comme ça je me sens comme un gros chien
Avec plein de poils dans ma barbe je te regarde pour voir si tu va me donner
quelque chose à manger oui mais tu ne donne rien, tu es
Méchante, méchante, méchante, méchante, méchante
Pouquoi, pourquoi, pourquoi, pourquoi tu n’m’aime pas, tu es
Méchante, méchante, méchante, méchante, méchante
Pouquoi, pourquoi, pourquoi, pourquoi tu n’m’aime pas

Et tu sais je suis très gentil, je pose la tête sur ton ventre
Et je bâve seulement si tu le veux bien, alors s’il-te-plaît,
s’il-te-plaît donn’ moi quelque chose à manger, je suis
Ton chien, ton chien, ton chien, ton chien, ton chien,
Tu dois, tu dois, tu dois, tu dois me regarder, tu es
Méchante, méchante, méchante, méchante, méchante
Pouquoi, pourquoi, pourquoi, pourquoi tu n’m’aime pas

07) Doux Jesus :
Ah le doux Jesus, ah le doux Jesus, ah le doux Jesus, ah le doux Jesus
Ah le doux Jesus, tout nu dans la neige, tout nu dans la neige avec ton collier en perle
Ah le doux Jesus, à 7500m, plus haute altitude selon mon altimètre

La corne de brume, j’ai attrapé un rhume, tout seul dans la neige, tout seul dans la neige
Ah le doux Jesus, perdu dans la neige, tout seul dans la neige, tout seul dans la neige
Une échelle en fer accrochée à la pierre, une main après l’autre, je monte, je monte
Les pieds, mains glacées, la concentration, ça va bientôt finir ma respiration
Tout nu dans la neige, un trou dans la neige, ça va bientôt finir ma respiration
Tout seul dans la neige, tout seul dans la neige, une échelle après l’autre, je monte, je monte, je monte, je monte, je monte

Ah le doux Jesus, ah le doux Jesus
Ah le doux Jesus tout seul dans la neige, tout seul dans la neige avec ton collier en perle
Ah le doux Jesus…

Il y a plein d’amis, c’est un grand chalet, tout le monde se parle, tout le monde se connaît
Je perds ma valise, ma femme est partie, mes amis me snobent et les enfants me méprisent
J’aime bien ta copine avec sa peau noire, elle sourit, elle me parle, elle est pas mal
mes amis me snobent et les enfants me méprisent, je fais ma valise et tu es déjà partie

Ah le doux Jesus, ah le doux Jesus
Ah le doux Jesus tout seul dans la neige, tout seul dans la neige avec ton collier en perle
Ah le doux Jesus tout seul dans la neige, tout seul dans la neige avec ton collier en perle
Tout seul, tout seul, tout seul dans la neige
Tout seul dans la neige avec ton collier en perle
Ton collier en perle…
Selon mon altimètre, la corne de brume, j’ai attrapé un rhume
Tout seul dans la neige, tout seul dans la neige
Ah le doux Jesus…

08) Ta Tête :
Tu as changé de tête dans ma tête depuis hier soir
Le visage de quelqu’un d’autre me revient en mémoire
Il y a la tête d’une autre fille sur ton corps
Il y a la tête d’une autre fille sur ton corps
Je me rappelle ton ventre et tes fesses, mais pas ta face
J’aime quatre filles à la fois, que veux tu que j’y fasse
J’aimerais construire avec des bouts de toi, de toi, de toi et de toi
Un être parfait qui serait toujours avec moi
Je n’me rappelle plus la tête que tu as
Tu as changé de tête dans ma tête depuis hier soir
Le visage de quelqu’un d’autre me revient en mémoire
Il y a la tête d’une autre fille sur ton corps
Tu as changé de tête dans ma tête depuis hier soir
Je me rappelle ton ventre et tes fesses, mais pas ta face
J’aime quatre filles à la fois, que veux tu que j’y fasse
Oh, ooh, oh, ooh
Des fois, j’aimerais construire avec des bouts de toi, de toi, de toi et de toi
Un être parfait qui serait toujours avec moi
Je n’me rappelle plus la tête que tu as
Tu m’emmêles les cheveux, où tu m’emmêles les cheveux
Où tu m’emmêles les cheveux, je ne sais pas ce que je veux
Tu as changé de tête, tu as changé de tête, tu as changé de tête dans ma tête
Tu as changé de tête, tu as changé de tête, tu as changé de tête dans ma tête
Tu as changé de tête, tu as changé de tête, tu as changé de tête dans ma tête
Tu as changé de tête, tu as changé de tête, tu as changé de tête dans ma tête